Gilets jaunes : «On a décalé le problème pour les six prochains mois»

Gilets jaunes : «On a décalé le problème pour les six prochains mois»
Stéphane Tiki, secrétaire général adjoint de Droite Lib sur le plateau de RT France, le 5 décembre 2018.

Stéphane Tiki, secrétaire général adjoint de Droite Lib, revient pour RT France sur l’annonce du Premier ministre de suspendre les mesures fiscales pour six mois après avoir rencontré les partis politiques à Matignon.

Au lendemain des mesures censées apporter une réponse à la crise des Gilets jaunes dévoilées par Edouard Philippe, le scepticisme au sein de la classe politique demeure.

On a décalé le problème pour les six prochains mois

Invité sur RT France à commenter les propositions du Premier ministre pour répondre à la grogne sociale exprimée par les Gilets jaunes, Stéphane Tiki, secrétaire général adjoint du mouvement Droite Lib, regrette le manque de réactivité de l’exécutif et les solutions apportées : «C’est dommage qu’il ait fallu attendre trois longues semaines après une manifestation assez violente [le 1er décembre] pour avoir ce genre de mesures, malheureusement, cela est insuffisant. Ceux qui ont manifesté l’ont fait parce qu’ils ont un problème de pouvoir d’achat […]. Ce moratoire [proposé par le gouvernement] veut dire que tout cela est suspendu […] On a décalé le problème pour les six prochains mois.» Pour lui, une des solutions pour répondre à la baisse du pouvoir d’achat, réside dans «la baisse de la dépense publique».

S’il concède que le gouvernement a «fait un pas dans la bonne direction», Stéphane Tiki estime qu’il devrait annuler la hausse des taxes et revoir sa politique fiscale. Enfin, il a appelé à une meilleure reconnaissance du travail des policiers : «Pour mesurer la santé d’un pays, il faut mesurer la santé des forces de l’ordre. Elles sont très fatiguées […]. Il y a eu [beaucoup] d’événements à gérer. Il faut que la police se sente bien, car c’est elle qui nous protège».

Lire aussi : «Artifice politicien», «humiliation» : la réponse du gouvernement aux Gilets jaunes ne convainc pas

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter