Vous avez dit rigueur ? Ces ministres dont le budget dérape

Vous avez dit rigueur ? Ces ministres dont le budget dérape© Bertrand GUAY Source: AFP
Certains ministres ont fait exploser la masse salariale de leur équipe.

Si le gouvernement demande régulièrement des efforts aux Français, il apparaît que la rigueur ne s'applique pas à tous. Capital recense ainsi les dérapages financiers de certains membres du gouvernement, tels que Griveaux ou Schiappa.

Rigueur à géométrie variable ? Le site internet Capital révèle le 9 novembre la hausse des dépenses au sein des cabinets de plusieurs ministres. Dans un document publié en annexe au projet de loi de finances, relayé et épluché par le média économique, Capital relève que plusieurs ministres ont fait exploser la masse salariale de leur équipe.

La dépense d'or est ainsi attribuée à Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’Etat auprès du ministre des armées. «Entre 2017 et 2018, son staff est passé de trois à cinq membres et leur rémunération brute globale de 271 204 à 542 781 euros en 2018», précise Capital. «Soit une culbute de 100% !», ajoute le site.

La secrétaire d’Etat à l’Egalité femmes-hommes, Marlène Schiappa, est aussi épinglée. Si son nombre de conseillers a diminué, passant de cinq à quatre, le budget du cabinet a lui augmenté de 26%, relevant le salaire du personnel de de 5 767 à 9 079 euros.

Enfin, autre privilégié, le cabinet du porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a vu sa dépense exploser de 86% avec un salaire moyen de ces cinq membres évoluant de 4 926 euros à 9 180 euros par mois.

Malgré tout, Capital rappelle que pour le reste de la macronie, «l’enveloppe globale des rémunérations des cabinets est restée globalement stable».

Lire aussi : Un amendement ouvrant le droit à un allègement fiscal pour l’hébergement d'un réfugié voté par LREM

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter