Plus de 2 000 migrants ont envahi l’Eurotunnel dans la nuit de lundi à mardi (VIDEO)

EurotunnelSource: Reuters
Eurotunnel

Une quinzaine de migrants ont été blessés mardi matin alors que l’intrusion la plus massive jamais produite sur le site d’Eurotunnel a eu lieu dans la nuit de lundi à mardi, à Calais.

Près de 2 200 immigrés clandestins se sont introduits dans la zone d’Eurotunnel pour essayer de rejoindre l’Angleterre. Les migrants ont tenté de s’accrocher aux navettes en marche, a fait savoir Le Figaro, en citant une quinzaine de blessés.

De pareils cas ont déjà été rapportés plusieurs fois par les médias, les migrants essayant régulièrement d’échapper à la vigilance des policiers en utilisant tous les moyens possibles en vue de gagner le Royaume-Uni. Au moins neuf d’entre eux ont péri ne serait-ce que depuis le début de juin, et plusieurs autres ont été blessés.

Face à la montée du danger, la société Eurotunnel a annoncé des mesures pour informer et dissuader les migrants qui risquent leur vie pour passer au-delà de la Manche. Des tracts «Danger de mort» et «Deux morts en dix jours» vont être diffusés dans neuf langues des plus pratiquées parmi les migrants pour éviter de nouveaux drames.

La pression migratoire s’accentue autour de Calais, alors que l’opération Stack instaurée outre-Manche pour réguler la circulation, a paralysé quasi-totalement le trafic sur les routes du Kent, en Grande-Bretagne.

En savoir plus : Grande Bretagne : les routes du Kent paralysées par la crise migratoire de Calais

La présence de migrants autour du site de l'Eurotunnel crée également des problèmes de trafic de l’autre côté de la Manche, en perturbant la situation pour l'Eurostar et pour les flux de camions de marchandises passant de la France au Royaume-Uni.

Face à ses problèmes, la société Eurotunnel a même demandé une indemnisation de presque 10 millions d'euros à la France et à la Grande-Bretagne, qui n’arrivent ,selon elle, pas à bien gérer la situation sur le terrain.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales