Envoyé spécial et Complément d'enquête menacés, François Ruffin évoque une «censure en amont»

Envoyé spécial et Complément d'enquête menacés, François Ruffin évoque une «censure en amont»© JACQUES DEMARTHON Source: AFP
Le député de la Somme en octobre à l'Assemblée, illustration
Suivez RT France surTelegram

Alors que France Télévisions doit effectuer des coupes drastiques dans ses finances, deux magazines d'investigation sont menacés. Le député François Ruffin, journaliste de profession, y voit une forme de «censure en amont». 33 postes sont menacés.

Pour des raisons de coupes budgétaires, France Télévisions envisagerait de se séparer de ses émissions d'investigation : Envoyé spécial et Complément d'enquête. Dans son bulletin vidéo du 24 novembre, le député de La France insoumise (LFI) François Ruffin a estimé qu'il s'agissait d'une forme de censure. «On voit comment la contrainte budgétaire se conjugue avec la censure politique», a-t-il avancé. 

François Ruffin : député, mais aussi journaliste...

Avant d'être député, François Ruffin est journaliste et rédacteur en chef du journal satirique Fakir. Il connaît bien le sujet et le prouve en déclarant que la stratégie déployée relève, selon lui, de «la censure la plus efficace : la censure en amont. On ne donne pas les moyens aux journalistes de produire une contre-information, de produire des investigations, du coup on n'a pas à la censurer en aval, puisqu'elle n'existe pas.» 

Delphine Ernotte pointée du doigt par les journalistes du groupe

Réunis en assemblée générale le 23 novembre, 200 journalistes de France Télévisions ont voté le principe d'une motion de défiance à l'encontre de la présidente de leur groupe, Delphine Ernotte.

Les salariés de la télévision publique entendent ainsi protester contre les mesures d'économie annoncées dans leur entreprise et voulues par l'Etat. 

D'après les journalistes, la direction de France TV aurait décidé de répercuter ces baisses de crédit sur deux émissions phares de France 2, toutes deux spécialisées dans le reportage d'investigation.

Lire aussi : Le 11 septembre ? «Wouah, génial !» : retour sur les bourdes télévisées de David Pujadas

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»