Valls aurait refusé de débattre avec Mélenchon dans le cadre de l'Emission politique

Valls aurait refusé de débattre avec Mélenchon dans le cadre de l'Emission politique
Photo ©PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP

Alors que le torchon brûle depuis plusieurs semaines entre les deux hommes, France 2 souhaitait opposer Manuel Valls à Jean-Luc Mélenchon. Selon Valeurs actuelles, Manuel Valls aurait refusé. De peur d'être le «sparring partner» de service ?

D'aprèsValeurs actuelles, Manuel Valls a décliné l'invitation de France 2 dans le cadre de L'Emission politique. La chaîne publique souhaitait que l'ex-Premier ministre et député apparenté à La République en marche (LREM) donne la réplique au leader de La France insoumise (LFI) le 30 novembre prochain. Une occasion d'échanger les yeux dans les yeux, argument contre argument, et autour de la même table, qui ne semble donc pas avoir eu l'assentiment de Manuel Valls.

Lourd contentieux

Les deux hommes politiques s'écharpent en effet depuis des semaines, n'hésitant parfois pas à recourir à des noms d'oiseaux. Selon LeCanard enchaîné, Jean-Luc Mélenchon, qui a ensuite démenti, aurait ainsi traité en octobre dernier Manuel Valls de «nazi» et d'«ordure». Le leader des Insoumis n'avait en revanche pas renié ses propos peu amènes à l'encontre de Manuel Valls, proférés quelques jours plus tôt, ce même mois d'octobre : «Corvée : siéger avec l'ignoble Valls à la commission Nouvelle-Calédonie. Ici, qui vient-il trahir ?», avait-il ainsi tweeté. Manuel Valls, de son côté, ne s'est pas contenté d'encaisser les coups, accusant La France insoumise d'antisémitisme.

L'ex-Premier ministre n'avait notamment pas digéré cette image relayée par LFI sur les réseaux sociaux montrant Manuel Valls poser aux côtés d'Ayelet Shaked, ministre de la Justice israélienne issue du parti ultranationaliste Le Foyer juif et connue pour ses propos violents sur les Palestiniens.

Lire aussi : «Choqués» par des propos du député UDI Meyer Habib, Insoumis et communistes quittent l'hémicycle

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.