Alain Corvez : La France a refusé l’asile à Assange par peur de ne pas plaire aux Etats-Unis

Julian Assange© Olivia HarrisSource: Reuters
Julian Assange

Dans toutes les affaires diplomatiques la France agit comme le veulent les Etats-Unis, a déclaré à RT Alain Corvez, conseiller en stratégie internationale. Le refus d’asile à Assange par l’Elysée l’a prouvé encore une fois, estime-t-il.

La France n’a pas accordé l’asile à Assange à cause de la pression des Etats-Unis, estime Alain Corvez, ancien conseiller en relations internationales au ministère des Affaires étrangères. «Tous les efforts sont entrepris pour éviter la querelle entre le gouvernement américain et français», a expliqué le conseiller. Il dénonce fermement les autorités françaises : «C’est honteux pour le gouvernement français d’avoir réagi à l’affaire d’espionnage comme il l’a fait, la réponse aurait dû être ferme, et ils ont encore une fois manqué de le faire en répondant à la lettre d’Assange». 

La France se prononce toujours pour les droits de l’homme, mais ne le prouve pas dans la pratique. «Ce ne sont que des paroles, quand on parle de démocratie et de droits de l’homme, il faut les appliquer et montrer par des faits qu’on les applique. Vis-à-vis de Julian Assange, c’est exactement la même chose. Si on défend la démocratie et les droits de l’homme, on doit donner asile à Julien Assange», a déclaré Alain Corvez.

Si on défend la démocratie et les droits de l’homme, on doit donner asile à Julien Assange

Le conseiller français a expliqué également pourquoi le gouvernement français a répondu si rapidement donné à la lettre d’Assange : «Je crois que la possibilité de cette situation a déjà été considérée, c’est pourquoi la réponse de l’Elysée à la lettre d’Assange était si prompte. Je crois que c’est honteux pour les autorités françaises, qui sont complétement sous le commandement des Etats-Unis. En plus, cela arrive juste après les révélation sur l'espionnage des présidents français par la NSA. Je crois que la plupart des français sont d’accord avec moi».

Ayant refusé l’asile à Julian Assange, l’Elysée s’est justifiée par le manque de raisons judiciaires. Alain Corvez a qualifié ces raisons de «la façade, de poudre aux yeux». «Comment peut-on parler du manque de raisons judiciaires, si la ministre française de la Justice déclare qu'elle approuverait la demande d’asile? La ministre de la Justice a été interrogé il y a peu sur le sujet d'une potentielle demande d’asile d'Assange en France. Elle a déclaré que la réponse pourrait très bien être affirmative. Si cela vient de la plus haute autorité judiciaire française, ça prouve qu’il n’y avait aucun empêchement judiciaire», indique le conseiller.

Alain Corvez est allé plus loin et a évoqué la diplomatie française dans le monde, notamment en Syrie, en Lybie et au Yémen. La raison en est la volonté de plaire aux Etat-Unis. «Nous nous accoquinons avec les régimes rétrogrades et féodaux et nous attaquons des régimes simplement parce qu’ils déplaisent au plan américain. La France est devenue le meilleur allié des Etats-Unis, même un super-allié : vous voyez que dans la question de l’accord avec l’Iran la France adopte une position encore plus extrême que celle des Etats-Unis. Nous sommes entièrement entre les mains des Etats-Unis», conclut l’expert en stratégie internationale accusant le gouvernement français.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales