Hidalgo sèche les réunions du PS mais serait à l'origine de la candidature de Peillon à la primaire

Hidalgo sèche les réunions du PS mais serait à l'origine de la candidature de Peillon à la primaire Source: Reuters
Anne Hidalgo en décembre lors d'une réunion de Cities 40

Devenue maire de Paris, Anne Hidalgo n'assiste plus aux réunions du Parti socialiste. Par manque de temps, expliquent ses proches. Elle serait pourtant à l'origine de la candidature de Vincent Peillon à la primaire de la gauche, selon Europe 1.

Depuis qu’elle a été élue maire de Paris, Anne Hidalgo ne participe plus aux réunions PS rapporte Le Figaro. Selon ses proches, elle cherche à gagner du temps pour mieux se consacrer à Cities 40 (C40), le plus grand réseau de villes mondiales, dont l'objectif est de lutter contre le dérèglement climatique.

Ce groupe, dont elle a été élue présidente en août, représente un ensemble de 650 millions de citoyens «dont les territoires génèrent 25% du PIB mondial», souligne un communiqué de la ville de Paris. Ajoutez à cela la gestion de la capitale française, il lui reste peu de temps pour s’investir dans les affaires internes du PS.

Assez cependant pour apporter son soutien à Vincent Peillon dans le cadre de la primaire organisée par le parti. Les relations exécrables d'Anne Hidalgo avec Manuel Valls étant de notoriété publique, la radio Europe 1 fait état d'une rumeur persistante qui voudrait que le maire ait trouvé le temps dans son emploi du temps surchargé pour être à l’origine de la candidature de l’ancien ministre de l’Education, avec le concours de Martine Aubry, à la primaire de la gauche.  

Le 12 décembre, elle a déclaré à propos de Vincent Peillon qu'il incarnait une «politique déterminée, écologique, sociale, social-démocrate» ajoutant que c'était «une ligne qui manquait» dans la gauche française.

Lire aussi : Primaire de la gauche : la maire de Paris Anne Hidalgo soutient Vincent Peillon

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.