Les femmes ? Pas les bienvenues dans les bars corses ? L'île s'indigne des propos d'un journaliste

Les femmes ? Pas les bienvenues dans les bars corses ? L'île s'indigne des propos d'un journaliste© Thomas Oliva Source: AFP
Deux Françaises dans un bar de la capitale lors d'un match de football de l'Equipe de France

Sur Twitter comme à la télévision, les Corses ont raillé les propos du journaliste Maurice Szafran. Il a déclaré que les bars de l'île accueillaient mal les femmes après la diffusion d'un reportage sur la non-mixité des établissements à Saint-Denis.

#ToutesAuBar : c'est le nom du hashtag qui est apparu sur les réseaux sociaux afin de montrer au journaliste français et ancien Pdg de l'hebdomadaire Marianne, Maurice Szafran, que les cafés corses regorgeaint bel et bien de femmes.

Dans un geste symbolique, plusieurs Corses se sont en effet rendues dans des bars et ont ensuite publié des images de leur visite sur la toile, après que le journaliste français a déclaré sur le plateau du Grand Journal de Canal+ que les femmes n'étaient pas les bienvenues dans les cafés de l'île.

Quant à la chaîne télévisée locale France 3 Corse, elle a décidé d'aller tourner un reportage sur le terrain pour montrer l'étendue de la présence féminine dans les bars et tourner en dérision les propos de Maurice Szafran.

«Je sais que je vais me faire agonir ce soir, mais il y a une île, tout ce qu'il y a de plus française, où dans les cafés, les femmes aussi sont mal accueillies. Il n'y a pas que dans le 93», avait déclaré le journaliste en réaction à la diffusion par France 2 d'un reportage sur le manque de mixité dans des bars de Seine-Saint-Denis.

Ce dernier avait fait réagir bon nombre d'hommes politiques, choqués par les images filmées en caméra cachée, sur lesquelles on voyait des hommes exprimer leur mécontentement quant à la présence de deux femmes dans des établissements de la ville francilienne.

Lire aussi : Des femmes indésirables dans un café : la classe politique choquée par un reportage de France 2

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales