Aéroport de Roissy : une mère de famille djihadiste interpellée à son retour de Syrie

Une patrouille de police à l'aéroport de Roissy.© KENZO TRIBOUILLARD Source: AFP
Une patrouille de police à l'aéroport de Roissy.

Une mère de famille radicalisée, partie sur les terres du djihad en Syrie en 2014, a été arrêtée par les forces de l'ordre à son arrivée à l'aéroport de Roissy, en compagnie de ses trois enfants.

L'aventure djihadiste prend fin : Jihane Makhzoumi, mère de famille d'une trentaine d'années, a été expulsée de Turquie avec ses trois enfants vers la France, puis interpellée par la police à l'aéroport de Roissy, a rapporté une source aéroportuaire à l'agence AFP.

En août 2014, la jeune femme avait quitté Villefontaine (Isère) pour la Syrie, avec son compagnon Eddy Leroux, converti à l'islam sous le prénom de Zayed, leur bébé d'un mois ainsi que trois autres enfants nés de leurs précédentes unions (deux enfants de la mère et une fille du père). A la suite de ce départ, en octobre 2014, la section antiterroriste du parquet de Paris avait ouvert une enquête préliminaire pour association de malfaiteurs contre les deux parents.

En août dernier, le parquet antiterroriste avait appris que la mère de famille cherchait finalement à quitter les terres du djihad irako-syriennes.

Les autorités françaises ignorent en revanche ce qu'est devenu Eddy Leroux, parti «en essayant de brouiller les pistes, en faisant croire qu'il était au Maroc», selon les mots du procureur de la République d'Orléans. Sa fille, embarquée en Syrie en 2014, ne se trouvait pas avec Jihane Makhzoumi à son arrivée à l'aéroport.

L'interpellation fait suite à une longue série d'arrestations de personnes soupçonnées de préparer des attentats ou d'être liées à des réseaux djihadistes en France, depuis la fin de l'été. Le 30 septembre dernier, par exemple, un jeune homme de 18 ans avait été arrêté dans les Hauts-de-Seine pour ces motifs. 

Lire aussi : Paris : cinq étrangers soupçonnés de vouloir acheter des kalachnikovs interpellés

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales