Des journalistes de l'émission «Zone Interdite» sur M6 accusés d'avoir instrumentalisé des migrants

© Zohra Bensemra Source: Reuters

Une enquête a été ouverte suite à trois plaintes déposées par des clandestins filmés pour le magazine «Zone interdite» plusieurs mois lors de leur périple pour arriver en France, révèle l'Obs. Les migrants affirment avoir été instrumentalisés.

Selon TéléObs, le Procureur de la république de Paris aurait demandé l’ouverture d’une information judiciaire sur les conditions de tournage du reportage de Zone interdite, intitulé «Clandestins : ils traversent l’enfer pour venir vivre en France». Ce dernier a été diffusé en 2013 sur la chaîne M6.

A l’époque, l'émission avait filmé le périple de trois Camerounais, Émile Zola Matemb Ba Em, Alain Joseph Ebanga Ndoumou et Elie Mbock qui tentaient d'entrer clandestinement en France. 

Une fois en France, ces derniers avaient porté plainte contre X pour «mise en danger de la vie d’autrui», «aide à l’entrée et au séjour irrégulier» et «soumission d’une personne à des conditions de travail ou d’hébergement incompatibles avec la dignité humaine». Ils reprochaient aux journalistes de les avoir instrumentalisés

Il était notamment reproché aux équipes du reportage d’avoir encouragé les clandestins à entreprendre ce voyage qu’elles auraient en partie financé.

Malgré ces plaintes, la chaîne M6 avait malgré tout diffusé le reportage.

Lire aussi : L’équipe de RT filme des migrants menant l’assaut des autoroutes à Calais (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales