«Je suis français, il veut m'expulser où ?» : la décision du maire d’Evreux indigne

© Jean-Paul Pelissier Source: Reuters

Après les propos du maire d’Evreux qui souhaite expulser tous les titulaires de fiche S, une personne de nationalité française concernée par la mesure s'est plainte à la radio RMC de l'ineptie d’une telle décision.

«Je suis choqué d'entendre que le maire d'Évreux veut expulser les fichés S de la ville. Mais il veut les envoyer où ? Moi j'ai une vie normale, j'ai ma maison, je suis français, je paie mes impôts. Il veut m'envoyer où, lui ? Je ne suis pas un dangereux terroriste», a fait savoir à la radio RMC un Français dont le nom n’a pas été révélé.

Selon ses dires, il s'est retrouvé dans cette situation en provoquant un accident alors qu’il conduisait sans permis. Après avoir purgé une peine de prison, il s’est converti à l'islam. Ces deux faits de vie ont fait qu'il se retrouve aujourd'hui sur la liste des fichés S.  

«Il faut arrêter de stigmatiser les musulmans et de les mettre tous dans le même sac, à croire que tous les musulmans sont des terroristes. 99% des musulmans de France sont intégrés et français. Je suis favorable à toute mesure dans la loi de la République qui puisse nous faire avancer dans la lutte contre le terrorisme. Tout le monde est en deuil, les musulmans aussi», a-t-il poursuivi.

La première mèche a été allumée le 22 septembre, quand le maire du Parti Les Républicains (LR) d'Evreux, Guy Lefranc, a réclamé au préfet de l'Eure d'expulser les fichés S de sa ville car ce dernier avait refusé de lui en fournir la liste, s'appuyant sur un décret d'une loi datant de 2010.

Lire aussi : Le maire d'Evreux demande au préfet d'expulser les fichés S de sa ville

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales