L'association «Au nom du peuple» conteste son slogan au Front national

- Avec AFP

REUTERS/Jean-Paul Pelissier
REUTERS/Jean-Paul Pelissier

L'association lyonnaise, Au nom du peuple, conteste au Front national (FN) le droit d'utiliser son nom comme slogan pour la campagne présidentielle 2017 du parti. Marine Le Pen assure de son côté que les règles ont été respectées.

Au nom du peuple est une association loi 1901, fondée en 2013 à Lyon. Son objet : «Défendre l’Etat de droit et l'égalité des droits», notamment en agissant auprès des élus, explique à l'AFP sa présidente, Corinne Morel.

Même si c'est un slogan, on comprend bien qu'il peut y avoir une confusion entre la candidate à la présidentielle et notre association.

«Nous vous mettons, par conséquent, en demeure de retirer sous 48 heures, toutes mentions du nom de notre association dans vos slogans, affiches, tracts, réseaux sociaux, etc. A défaut, nous saisirons les tribunaux compétents», explique Au nom du peuple, dans une lettre ouverte à la candidate.

«Nous avons déposé le nom à l’Inpi [Institut national de la propriété industrielle]. Nous avons fait cela dans les règles», assure un porte-parole du FN qui explique que, si l’association conteste, elle devra le faire en justice.

«L'association lyonnaise n'a rien déposé a l'Inpi. Pour le compte de Marine Le Pen, on a déposé "Au nom du peuple" dans certaines classes, notamment l'activité politique. On voit pas très bien comment ils peuvent justifier leur antériorité», explique de son côté à l'AFP Wallerand de Saint-Just, trésorier du parti.

Marine Le Pen a dévoilé le 18 septembre son slogan de campagne «Au nom du peuple» lors de ses «Estivales» à Fréjus. Ce slogan devrait être le mot d'ordre de toute la campagne. «On ne s'interdit aucun complément mais oui, ce sera jusqu'au bout, car c'est un parfait condensé de notre combat», avait déclaré à l'AFP Florian Philippot, l'un des vice-présidents du FN.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales