Attentat déjoué : les deux Marocains expulsés de France ciblaient la ville de Metz

Source: AFP

Expulsés le 26 août du territoire français vers leur pays en raison de la «menace grave» qu'ils représentaient «pour l'ordre public», les deux ressortissants marocains comptaient s'en prendre à la métropole lorraine.

Le quotidien marocain arabophone Assabah a rapporté que les deux Marocains radicalisés et expulsés de France la semaine dernière vers le Maroc s’apprêtaient à attaquer des lieux publics, restaurants et boites de nuit à Metz.

«L'enquête des services de sécurité marocains a révélé qu’ils voulaient frapper la place de la République, en plein cœur de Metz», affirme le journal marocain, qui explique que les deux hommes préparaient des attaques à l’arme à feu, similaires dans le mode opératoire aux attentats de Paris en novembre 2015 ou d'Orlando en juin dernier, mais aussi avec des véhicules bélier fonçant dans la foule, comme le 14 juillet à Nice, avec l'objectif de faire «le plus grand nombre de victimes».

Les deux Marocains interpellés par les autorités françaises ont été extradés vers leur pays natal le 26 août dernier.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales