A Toulouse, Jean-Luc Mélenchon fait preuve de reconnaissance envers... le maire de droite !

Source: Reuters

De passage dans la ville rose dimanche 28 août pour sa rentrée politique et s'exprimant devant une foule de plus de 2 000 personnes, le candidat à la présidentielle du Parti de gauche en a profité pour remercier le maire de Toulouse pour son accueil.

«C’est cela la République. Il n’est pas de mon bord et je ne suis pas de son bord. Je ne suis pas prêt de lui faire des fleurs et lui non plus. Mais nous vivons en commun, dans une démocratie que nous essayons de faire vivre. Et la démocratie, cela passe aussi par le respect de ses adversaires. J’aurais aimé que d’autres dans le passé nous traitent aussi bien que nous avons été traités à l’occasion de ce rassemblement», a déclaré Jean-Luc Mélenchon à l'égard de Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse étiqueté à droite, à l’issue du pique-nique de la «France insoumise», mouvement qui soutient sa candidature à la présidentielle. 

Dans la ville rose, c'est au Parti socialiste que le candidat a décoché ses flèches. Rappelant qu’il n’était «pas question de participer à la primaire de la gauche car nous ne serions pas d’accord pour respecter le résultat si le candidat ne nous irait pas». Il a aussi ironisé sur le meeting de rentrée politique du Parti socialiste, le qualifiant de «début de la tournée d’adieux».

Le 29 août, au lendemain du meeting de Jean-Luc Mélenchon, Manuel Valls est à Toulouse et la CGT lui a promis un accueil musclé. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales