Partout en France, les citoyens émus honorent la mémoire des morts de Nice (IMAGES)

© John Macdougall Source: AFP

Elus municipaux ou simples citoyens désabusés après les terribles événements qui ont frappé Nice, étaient nombreux à se rassembler aux quatre coins de la France le 15 juillet afin de se sentir moins seuls face à l’horreur.

A Tours, plusieurs centaines de personnes ont rendu hommage, dans un silence pesant, alors que les drapeaux avaient été mis en berne.

Dans la petite ville d’Herserange, en Meurthe-et-Moselle, qui a perdu une famille de quatre habitants dans l’attentat, plusieurs centaines de personnes ont participé, le cœur gros, à un rassemblement commémoratif.

Une minute de silence a été observée par 200 personnes à Poitiers, où une commémoration a eu lieu devant la mairie. Alain Claeys, le maire, a rappelé l’importance, au regard des tragiques événements de Nice, de «préserver l’état de droit» et la liberté.

Auteur: Laurent Gaudens

Place de la République à Paris, un petit rassemblement spontané a également regroupé quelques dizaines de personnes émues par l’attentat.

A Avignon, c’est sous la banderole «Liberté, Egalité, Fraternité», aux couleurs du drapeau français, que l’hommage a été rendu.

De nombreuses personnes, émues par l'attaque de Nice, ont aussi répondu présent à Dijon.

A Bordeaux, les citoyens se sont déplacés en nombre pour manifester leur solidarité envers les victimes et leurs proches.

Enfin, à Nice, des rassemblements spontanés ont également éclos, notamment sur la Promenade des Anglais, encore marquée par les stigmates de la barbarie.

Lire aussi : Nice : après le carnage, place à la colère

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales