Menace terroriste pour le 14 juillet : les missions diplomatiques françaises en Turquie fermées

© Osman Orsal Source: Reuters

Les missions françaises en Turquie ont été fermées à partir du 13 juillet pour des raisons de sécurité, a annoncé l'ambassade de France en Turquie dans un communiqué après l'annulation des festivités du 14 juillet, sur fond de menaces terroristes.

«L’Ambassade de France à Ankara et le Consulat général à Istanbul seront fermés à compter de mercredi 13 juillet à 13 heures et jusqu’à nouvel ordre», précise un communiqué.

Le consulat général à Istanbul a déclaré plus tôt avoir des informations suggérant une «menace grave contre la cérémonie de la célébration de la fête nationale française du juillet 14 en Turquie».

Près de 8500 Français vivent en Turquie, environ 6100 à Istanbul et 1 830 à Ankara. Ils représentent la quatrième communauté occidentale, après les Allemands, les Britanniques et les Américains.

La Turquie a connu un mois de juin sanglant avec deux attentats perpétrés à Istanbul, le premier le 8 juin sur un arrêt de bus qui a fait 11 morts et 36 blessés, le second le 28 juin à l'aéroport Atatürk d'Istanbul qui a fait au moins 42 morts et 238 blessés.

Si le premier attentat a été revendiqué par les indépendantistes kurdes, le second n'a pas été revendiqué, bien que les autorités turcs soupçonnent fortement l'Etat islamique d'être derrière cet attentat. 

Le mois de mars avait également été particulièrement violent. Au soir du 13 mars, une voiture piégée a explosé dans un quartier très fréquenté d’Ankara faisant au moins 37 morts et au moins 125 blessés. Le 19 mars, cinq personnes ont perdu la vie et 36 autres ont été blessées dans un attentat en plein centre d'Istanbul. 

Le 17 mars, l'ambassade d'Allemagne à Ankara avait déjà été fermé par crainte d'attentats.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales