L'autoroute ferroviaire Calais-Le Boulou suspendue à cause d'intrusions de migrants

- Avec AFP

© Caputre d'écran Twitter

A peine mise en place, la ligne de ferroutage VIIA Britanica reliant l'Espagne, via Le Boulou, à la Grande-Bretagne, via Calais, a été temporairement suspendue à cause des intrusions de migrants, a indiqué le port de Boulogne Calais.

«Les conditions de sécurité actuelles aux abords du port de Calais» ne permettent pas «à ce stade d’envisager sereinement la poursuite du service d’autoroute ferroviaire», a affirmé le port dans un communiqué.

En cause, une «recrudescence ces dernières semaines des intrusions de migrants dans les remorques transportées par train», dont les voies passent à proximité du camp de migrants de Calais, où vivent quelque 4 500 migrants selon les autorités et 6 100 selon les associations.

Le port assure qu'il va «redoubler d’efforts» pour «établir un accès ferroviaire durablement sûr au port de Calais le plus rapidement possible».

Pour Jean-Marc Puissesseau, le PDG du port, cette suspension, bien que regrettable, n’affectera la performance économique du port «que de manière marginale». Il a par ailleurs assuré «être confiant» pour un redémarrage «dans un futur proche».

La maire de Calais, Natacha Bouchart, a affirmé de son côté que l'arrêt temporaire de l'activité de l'autoroute ferroviaire était «une nouvelle preuve, s'il en fallait encore une, de l'urgente nécessité de démanteler la zone Nord de "la Lande" [autre nom donné à la Jungle de Calais]».

Cette ligne de ferroutage, mise en service le 30 mars, était initialement prévue pour début 2016, mais elle avait été reportée de plusieurs semaines à cause de la présence des migrants à proximité.

Lire aussi : Calais : le port à l'arrêt pendant une heure et demie à cause de migrants dans l'eau

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales