Un homme ouvre le feu sur la permanence des Républicains à La Ciotat dans les Bouches-du-Rhône

Le maire LR de La Ciotat Patrick Boré qui avait fait l'objet de menaces de mort Source: AFP
Le maire LR de La Ciotat Patrick Boré qui avait fait l'objet de menaces de mort

La permanence du parti Les Républicains à La Ciotat (Bouches-du-Rhône) a été visée dans la nuit de mardi à mercredi 29 juin par des tirs qui n'ont pas fait de victime, a-t-on appris de source policière.

Selon les premiers éléments de l'enquête, deux personnes ont fait irruption vers minuit, sur un scooter de grosse cylindrée, devant la permanence du parti, au rez-de-chaussée d'un immeuble d'habitation.

Ils ont tiré un ou plusieurs coups de feu, brisant une porte vitrée, a précisé cette source, confirmant une information de La Provence. «En s’attaquant à un symbole du pluralisme républicain de notre pays, les auteurs de ces faits se sont attaqués aux valeurs mêmes de notre démocratie», ont réagi dans un communiqué commun la secrétaire départementale et le président des Républicains des Bouches-du-Rhône, Martine Vassal et Bruno Gilles.

En décembre dernier, le maire LR de La Ciotat Patrick Boré et l'un de ses adjoints avaient fait l'objet de menaces de mort et de tirs d'intimidation, notamment sur l'hôtel de ville.

Une information judiciaire avait été ouverte et deux personnes ont été mises en examen en mai dans le cadre de l'enquête sur ces faits, confiée à la brigade criminelle de la Sûreté départementale des Bouches-du-Rhône. C'est le même service de police qui enquête sur les tirs de la nuit de mardi à mercredi et tentera notamment de savoir s'il y a un lien entre les deux affaires.

Lire aussi : Toulouse : un homme d'origine tchétchène tué par balles dans une fusillade

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales