Euro 2016 : les internautes rêvent d'un autre Brexit de l'Angleterre

Source: AFP

Le 27 juin aura lieu à Nice le huitième de finale entre l'Angleterre et l'Islande. Une confrontation à priori déséquilibrée, mais qui n'empêche pas certains de souhaiter une défaite des Anglais, à grand renfort d'humour bien entendu.

Après sa victoire contre l'Irlande 2 - 1 ce 26 juin, la France s'est qualifiée pour les quarts de finale de l'Eurofoot 2016. Mais l'équipe de Didier Deschamps ne connaîtra son prochain adversaire que ce soir, à l'issue de la confrontation entre l'Angleterre et l'Islande. Une bonne raison, pour certains supporters, d'espérer une défaite des Lions pour faciliter la tâche de l'équipe de France. 

Une page Facebook «Pour que l'Angleterre soit exclue de l'Euro 2016 suite au Brexit» a même été crée par un fan facétieux. 

L'actualité est évidement marquée par le Brexit, et la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne. Les internautes ne gâchent pas leur plaisir de faire le parallèle avec une élimination de l'Euro 2016 au cas où les Anglais ne parviendraient pas à battre les Islandais. 

Coïncidence amusante, le drapeau du Royaume-Uni, l'Union Jack, ressemblerait étonnamment au drapeau islandais dans le cas où l'Ecosse quitterait la Grande-Bretagne, une hypothèse que le Brexit a replacé au centre de l'actualité

Avec humour, ce twittos islandais relève qu'avec l'annonce de la sortie du Royaume-Unis de l'UE et la chute de la livre, l'alcool sera plus cher pour les supporters anglais présents en France. De quoi limiter les échauffourées de manière plus efficace que l'interdiction de la vente d'alcool ?

L'équipe d'Islande bénéficie aussi d'un capital de sympathie important dans le monde du foot. Dans un match qui ressemblera à «David contre Goliath», les Islandais auront des supporters bien au-delà de leurs frontières... 

«Petit poucet» de la compétition, les courageux islandais ont en effet impressionné dans cet Euro 2016 par leur jeu solidaire et défensif. Une stratégie qui leur a permis de décrocher une qualification historique pour les huitième de finale lors de leur dernier match contre l'Autriche, et dont le commentateur de la radio islandaise ne s'est probablement pas encore remis...

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales