Yvelines : des inscriptions faisant allusion à Daesh observées dans deux écoles de Bennecourt

Source: AFP

Deux salles de classes d'écoles primaire et maternelle de Bennecourt, dans les Yvelines, ont été vandalisées dans la nuit du lundi 21 au mardi 22 juin. Des inscriptions «Daech, une bombe est ici» ont été retrouvées sur des tableaux noirs.

Plusieurs suspects, dont des mineurs, ont été interpellés. Des démineurs se sont rendus sur place mais n'ont rien trouvé dans l'établissement ont indiqué la préfecture de police et une source judiciaire à L'Express.

Lire aussi : Menace terroriste au niveau «maximal» après l’assassinat d’un couple de policiers par un djihadiste

«Les trois classes de maternelle représentant 61 élèves ont rouvert ce matin. La cantine a été assurée. Cependant l'école primaire a été fermée afin de procéder à des prélèvements dans le cadre de l'enquête», a déclaré la préfecture.

L'enquête, dirigée par le parquet de Versailles, devra déterminer les mobiles des auteurs de ces dégradations. Bennecourt se situe seulement à une dizaine de kilomètres de Magnanville, où a été assassiné le couple de policiers le 20 juin dernier par un individu se revendiquant de l'Etat islamique.

Lire aussi : Les policiers tués : un seul gardé à vue à l'issue de perquisitions dans l'entourage d'Abballa

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales