Pas-de-Calais : les élus FN se retirent des commissions et organismes du conseil départemental

© DENIS CHARLET / AFP Source: AFP

Estimant que le président PS du conseil départemental ne leur avait accordé que des postes «dans des organismes et des commissions secondaires», les élus Front national ont décidé de ne plus y siéger.

Au deuxième jour de la session plénière du nouveau conseil départemental du Pas-de-Calais, lundi 21 juin, le leader du camp frontiste José Evrard a accusé le président de l'assemblée locale Michel Dagbert (PS) d'avoir octroyé à ses collègues de parti «des places au sein des organismes qui pèsent le moins sur l’échiquier départemental, mais pas dans ceux qui comptent».

Refusant «de servir de caution à une vision tronquée de la démocratie», les élus Front national ont annoncé qu'ils ne siègeraient plus aux réunions des commissions et organismes qui leur ont été attribués, provoquant de vives réactions dans l'assemblée.

Le vice-président du conseil départemental et maire d'Avion Jean Marc Tellier (communiste) a accusé les élus FN de prendre «leurs jambes à leur cou et [de fuir] devant le travail», tandis que le porte-parole du groupe socialiste, Laurent Duporge, a fustigé une «désertion», ajoutant que «le travail dans les organismes et les commissions fai[sai]t «partie du job».

En janvier, la première séance plénière du nouveau conseil régional de Nord-Pas-de-Calais-Picardie avait également été le théâtre de rudes échanges verbaux entre les élus FN et les autres conseillers départementaux. Le conseiller régional FN Jacques Danzin avait notamment été accusé d'avoir déclaré à ses adversaires politiques : «Vous nous prenez pour des "niacoués" ?», lors de discussions sur un éventuel démantèlement des camps de migrants à Calais.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales