Les policiers tués : un seul gardé à vue à l'issue de perquisitions dans l'entourage d'Abballa

Le couple de policiers a été assassiné par Larossi Abballa, un homme se revendiquant de l'Etat islamique.© POOL New Source: Reuters
Le couple de policiers a été assassiné par Larossi Abballa, un homme se revendiquant de l'Etat islamique.

A la suite d'une série de six perquisitions réalisées dans l'entourage de Larossi Abballa, responsable de l'assassinat du couple de policiers dans les Yvelines le 13 juin, seule une personne a été placée en garde à vue.

Il s'agit d'un homme de 41 ans, dont l'identité n'a pas été dévoilée. Deux autres personnes étaient concernées par ces perquisitions aux Mureaux (Yvelines), mais n'ont pas été interpellées, a fait savoir le parquet de Versailles. 

D'après des sources policières, trois interpellations dans l'entourage de Larossi Abballa ont déjà été effectuées.

Jean-Baptiste Salvaing, 42 ans, commandant de police adjoint du commissariat des Mureaux, et sa compagne Jessica Schneider, 36 ans, agent administratif du commissariat de Mantes-la-Jolie, ont été assassinés dans leur domicile de Magnanville (Yvelines), dans la nuit du 13 juin.

Le meurtrier, Larossi Abballa, âgé de 25 ans, a revendiqué son appartenance à Daesh dans un message enregistré après son passage à l'acte, et fait allégeance au chef du groupe terroriste, Abou Bakr al-Baghdadi. Abattu lors de l’assaut du Raid, le djihadiste avait déjà été condamné en 2013 pour ses liens avec une filière d’envoi de combattants islamistes au Pakistan.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales