Les migrants qui arrivent en Europe sont l’objet de spéculations politiciennes

Une tente des migrants à Calais© Pascal Rossignol Source: Reuters
Une tente des migrants à Calais

Face à la crise des migrants que connaît Paris, les autorités françaises laissent le soin aux organisations de bienfaisance de prendre en charge la vie de ces gens qui ont fui la guerre et la misère en quête d’un meilleur avenir.

Les habitants des environs de la Porte de la Chapelle au Nord de Paris se plaignent de l’apparition de camps des migrants où plus de 500 réfugiés, venant pour la plupart de pays africains, se sont installés depuis quelques mois.

RT France a essayé de contacter les autorités afin de savoir ce qu’elles faisaient concrètement pour faire face à cet afflux d’immigrés à Paris. La préfecture de police nous a répondu le lendemain que notre demande de commentaire sur les camps de réfugiés avait reçu «un avis défavorable».

Les lettres de RT France et des auorités français
Les lettres de RT France et des auorités français

Quant à la mairie, elle a évité de nous parler pendant trois jours et n’a jamais donné suite à notre demande d’interview.

L’écrivain et fondateur de Maison Commune, Laurent Ozon, a lui accepté de répondre aux questions de RT et souligné que l’ignorance dont sont victimes ces migrants de la part des autorités ne pouvait s’expliquer que de deux manières.

La première, c’est «l’incompétence de la classe politique européenne» et la deuxième, «le cynisme d’une autre partie de cette classe politique, plus minoritaire, qui espère peut-être déstabiliser durablement les pays européens pour des raisons électoralistes. […] Ce sont des calculs de certaines forces pour perturber le jeu politique en Europe dans les années qui viennent», a déploré Lauren Ozon.

Un sujet qui dérange

La crise parisienne n’est qu’un écho des camps de Calais où plus de 2 500 migrants habitent également dans des tentes, en espérant pouvoir atteindre l’Angleterre.

Calais© Pascal Rossignol Source: Reuters
Calais

Lundi 4 mai, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve est arrivé à Calais pour rencontrer les associations d’assistance aux migrants et visiter le centre d’accueil pour migrants Jules-Ferry.

Lors de la conférence de presse qui a suivi la visite, il a fermement incité certains réfugiés à demander l'asile en France. «Si nous ferons tout pour que les migrants susceptibles d’en bénéficier, puissent accéder à l’asile en France, et par là même, à un hébergement, en revanche, tous ceux qui refuseront une telle solution ou qui ne pourront y prétendre, s’exposeront à une procédure d’éloignement», a déclaré le ministre.

Nombreux sont les migrants qui estiment qu’il est presque impossible de recevoir le droit d’asile ne France, raison pour laquelle ils espèrent se rendre en Angleterre. La maire de Calais Natacha Bouchart a dévoilé que les migrants rêvaient de traverser la Manche.

«Le système ici d’après les migrants eux-mêmes est généreux. Et c’est vrai qu’en France, quand on demande l’asile, c’est plus compliqué. Donc, cette générosité si elle n’est pas vraie, il faut la dénoncer. Aujourd’hui, personne du gouvernement ne dénonce cette générosité, donc le message ne peut pas passer, donc tout le monde continue à le croire», a déploré Natacha Bouchart.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales