Ministre allemand des Finances : il faudrait forcer la France à réformer

Le ministre des Finances allemand Wolfgang Schäuble Source: Reuters
Le ministre des Finances allemand Wolfgang Schäuble

Le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble a déclaré jeudi 16 avril à Washington que «la France serait contente que quelqu'un force le Parlement» à adopter des réformes courageuses.

Pendant un débat dans la capitale américaine, Wolfgang Schäuble a estimé que «La France serait contente que quelqu'un force le Parlement, mais c'est difficile, c'est la démocratie», en s’exprimant sur l'austérité budgétaire.

La «troïka» est une commission tripartite, composée de la Commission Européenne, de la Banque centrale européenne et du Fonds monétaire international.

Il a évoqué en guise d'exemple les réformes menées sous la supervision de la «troïka» en Espagne, qui ont été «très réussies» selon lui.

Le ministre a également affirmé que le ministre des Finances Michel Sapin et celui de l'Economie Emmanuel Macron se plaignent des difficultés à entamer des réformes.

«Si vous en parlez avec mes amis français, que ce soit Michel Sapin ou Emmanuel Macron, ils ont de longues histoires à raconter sur la difficulté de convaincre l'opinion publique et le Parlement de la nécessité de réformes du marché du travail», a dit Wolfgang Schäuble cité par l’AFP.

Plus tard vendredi, le ministre des Finances Michel Sapin a assuré selon la même source que «la France déteste qu'on la force», en réponse aux propos controversés de son homologue allemand Wolfgang Schäuble.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales