Jean-Marie Le Pen convoqué, en reste «pantois»

Jean-Marie Le Pen Source: Reuters
Jean-Marie Le Pen

Jean-Marie Le Pen accuse sa fille de «dynamiter» le FN alors qu’elle a «convoqué» son père devant le bureau exécutif du parti lors d’une interview au journal de 20h jeudi soir, l’invitant à «arrêter ses responsabilités politiques».

La présidente du Front National  était jeudi soir l’invitée du journal de 20h de TF1 pour s’exprimer sur la crise interne qui secoue son parti. Elle y a annoncé le lancement d’une procédure disciplinaire à l’encontre de son père Jean-Marie Le Pen, le conviant à faire preuve de «sagesse» en mettant un terme à ses responsabilités politiques.

Elle a entre autres dénoncé une «surenchère de provocations (...) en contradiction totale avec la pensée politique du FN et de (son) engagement politique».

Cette mise au point face aux téléspectateurs arrive suite à l’entretien choc du président d’honneur dans le journal d’extrême-droite Rivarol, où il règle avec véhémence ses comptes avec sa fille qui avait publiquement désapprouvé les déclarations de son père sur «le détail».

En savoir plus : Entretien à Rivarol : Jean-Marie Le Pen sans filtre

Ce matin sur l’antenne de RTL, Jean-Marie Le Pen répond en indiquant qu’il allait «se défendre» et «probablement attaquer» face aux instances du parti.

Le président d'honneur du  s'en est pris à sa fille, dont l'interview à TF1 l’a laissé «pantois », jugeant que «Madame Le Pen est en train de dynamiter sa propre formation», manipulée «par le système».

Il en a profité pour envoyer une pique à Florian Phillipot : «il vient de chez Chevènement, d'ailleurs beaucoup de collaborateurs de Marine Le Pen viennent de milieux extérieurs au FN et n'ont pas pour le parti (...) la considération élémentaire».

Reste à savoir comment la dirigeante frontiste tranchera concernant la désignation de la tête de liste FN en région PACA, son père comptant toujours de nombreux soutiens sur ce territoire et n’exclue pas de se présenter sans investiture : «c'est à voir, c'est sur le champ des réflexions», a-t-il déclaré.

A savoir maintenant quelles conséquences auront ce schisme familial sur l'avenir du parti. Si par exemple Jean-Marie Le Pen décidait de se présenter en candidat libre aux élections régionales, cela hypotéquerait les chances du FN en région PACA.

De toute façon, personne n'a jamais pu empêcher le vieux leader frontiste d'exprimer sa liberté de parole, sa fille ayant du à de nombreuses reprises justifier ses déclarations tapageuses.

En savoir plus : Tel père telle fille ? Cinq dérapages qui ont mis Marine Le Pen mal à l'aise

Il est donc peu probable qu'il quitte la vie politique sans coup férir. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales