Moody’s change de point de vue concernant la note de Russie, la requalifiant de «stable»

L'agence de notation Moody’s Source: Reuters
L'agence de notation Moody’s

L’agence de notation financière Moody’s a modifié la note de la Russie de «négative» à «stable», faisant référence à la stabilisation des finances extérieures du pays et de ses capacités économiques.

C’est à la suite de l'ajustement économique qui a aidé à contenir les effets de la chute des prix du brut sur les réserves de devises que Moody’s a attribué cette amélioration.

Un autre facteur clé pour ce changement, selon l’agence de notation, consiste en la «réduction de la probabilité pour l’économie ou les finances russes de faire face à un choc intense dans les 12 à 18 prochains mois, causé par de nouvelles sanctions internationales, étant donné une sorte d’atténuation du conflit dans l’est de l’Ukraine».

Le ministre russe des Finances Anton Silouanov a salué l’annonce en expliquant dans une interview à Interfax qu’«en améliorant les perspectives pour la première fois depuis longtemps, Moody’s reconnaît l'efficacité de la politique macroéconomique menée par la Russie, aussi bien monétaire que budgétaire».

Pour recevoir de nouveau des investissements étrangers, la Russie doit réduire son déficit budgétaire et rétablir la croissance économique, a fait savoir le ministre des Finances. D’après lui, l’économie russe s’est largement adaptée à son nouvel environnement mais pas entièrement.

L’économie du pays dépend beaucoup de l’exportation du pétrole dont le prix a chuté à 37% lors des 12 derniers mois. Ainsi, un baril de brut se négociait à 47,36 dollars vendredi à 8h30 GMT.

Aller plus loin : l’OPEP maintient le plafond d’extraction de pétrole à 30 millions de barils par jour

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales