«Chaque chien a son jour» : ce proverbe devient une vérité au Népal

Lors du second jour d’une des plus éblouissantes fêtes religieuses hindoues, Tihar, la fête des lumières, les Népalais célèbrent et honorent les chiens, en leur passant des guirlandes autour du cou et en leur offrant de délicieux repas.

Selon la légende, un chien gardait la porte de Yama, la porte des enfers, c’est pour cette raison que les Népalais considèrent les chiens comme des gardiens en leur portant leurs respects et les priant de protéger leur maison.

Découvrir plus de vidéos

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales